Partenaires




Rechercher


Accueil > Annuaire

URBAN Yerri

par Magali ABELLA - publié le , mis à jour le

Contact :
- yerri.urban@gmail.com
- yerri.urban@martinique.univ-ag.fr

Maître de conférences en droit public - CRPLC (Pôle Martinique)

Yerri Urban est maître de conférences en droit public à l’Université des Antilles, membre du Centre de recherche sur les pouvoirs locaux dans la Caraïbe (CRPLC) et chercheur associé à l’Institut d’histoire de la Révolution française (IHRF). Ses recherches portent sur le droit constitutionnel, la théorie de l’Etat et l’histoire coloniale du droit public, tout particulièrement quant à la citoyenneté et quant à la nationalité.

OUVRAGES

L’indigène dans le droit colonial français (1865-1955), Préface du Professeur Olivier Beaud, Avant-propos du Professeur Patrick Charlot, Paris, LGDJ, collection « Fondation Varenne », 2011 (DL 2010), 665 p. + XXVI p. (version remaniée de la thèse)

Race et nationalité dans le droit colonial français (1865-1955). Thèse de doctorat en droit public sous la direction de Patrick Weil et du Professeur Patrick Charlot, Université de Bourgogne, 2009, dactyl. 708 p.
Prix « Jean Bart » de la faculté de droit de Dijon pour l’année 2008-2009.
Prix de thèse « Alexandre Varenne » 2010 dans la catégorie « Histoire du droit, des institutions, des idées politiques et de l’économie ».

ARTICLES

« La citoyenneté dans l’Empire colonial français est-elle spécifique ? », Jus Politicum n°14, juin 2015, http://juspoliticum.com/La-citoyennete-dans-l-empire.html
« L’ordre du jour du 10 vendémiaire an IX (2 octobre 1800) relatif à l’organisation de la justice en Egypte : vers un nouveau droit colonial » in Frédéric Régent, Jean-François Niort & Pierre Serna (dir.), Les colonies, la Révolution française, la loi, Rennes, PUR, 2014, p.149-164.
« Les « métis franco-indigènes » dans le second Empire colonial » in Sylvie Laurent & Thierry Leclère (dir.), De quelle couleur sont les Blancs ?, Paris, La Découverte, 2013, p.121-127.
« Marronnage et nationalité : le destin singulier des Boni (1836-1892) » in Maude Elfort & Vincent Roux (dir.), La question autochtone sur le plateau des Guyanes, Aix-en-Provence, PUAM, 2013, p. 89-116.
« La nationalité dans le second Empire colonial français », in Noureddine Amara (dir.), Dossier "Sous l’empire de la nationalité (1830-1960)", Maghreb et sciences sociales. "De la colonie à l’Etat-nation : constructions identitaires au Maghreb", n°4, 2012, p. 89-98.
« La fonction consultative du Conseil d’Etat et la nationalité dans les territoires coloniaux (hors Afrique du Nord) », in Jean Massot (dir.), Le Conseil d’Etat et l’évolution de l’outre-mer français du XVIIème siècle à 1962, Paris, Dalloz, 2007, p. 157-178.
« Les personnels du ministère de la Défense à l’étranger », Les cahiers de la fonction publique n° 245, mai 2005, p. 14-17.
« L’indigène et le juif comme étrangers dans le droit de la nationalité en Algérie vichyste. À propos de l’article 1er de la loi du 17 février 1942 et de l’article 6 de la loi du 18 février 1942 », Ultramarines n° 23, 2003, p. 26-30.

WORKING PAPER

« L’étranger assimilé à l’indigène et la nationalité dans les territoires coloniaux 1897-1940 ». Séminaire « Sciences sociales et Immigration » animé par Alexis Spire et Claire Zalc, Ecole Normale Supérieure de Paris, 6 avril 2007, http://barthes.ens.fr/clio/seminaires/himmig/urban.pdf

INTERVENTIONS ET COMMUNICATIONS NON PUBLIEES

« La citoyenneté en Haïti, des départements coloniaux aux premières constitutions », Grand Séminaire d’Histoire des Outres-Mers. Droit à la résistance. Université Paris I Panthéon-Sorbonne, IHRF, IHMC, CRPLC, CAGI, CRESOI ; Paris, 9 avril 2015
Avec Catherine Benoît, « Frontières territoriales, rattachement national et citoyenneté : le Maroni, les Aluku et les Ndjuka. 1. L’institutionnalisation du rapport avec la France 1836-1892 (Y. Urban). 2. Lieu de naissance et citoyenneté 1946-2014 (C. Benoît) ». Colloque « Etat et sociétés en outre-mer », Université des Antilles et de la Guyane, CRPLC, CESSP, CRESOI, ANR PRODISDOM ; Schoelcher, Martinique, 27 novembre 2014
« Les conventions entre la France et les peuples marrons : mythes et réalités ». Colloque « Justices en Guyane ». Journées régionales d’histoire de la justice, Association française d’histoire de la justice, Université des Antilles et de la Guyane, CRPLC, C3RD ; Cayenne, 24 novembre 2014
« Révoltes et citoyennetés coloniales sous le Consulat et le Second Empire : la Constitution louverturienne de 1801 et la Constitution algérienne de 1865 et de 1870 ». Grand Séminaire d’Histoire des Outres-Mers. Les Résistances politiques à l’Esclavage. Université des Antilles et de la Guyane, CRPLC, CAGI, GREHDIOM, IHRF, CRESOI ; Saint-Claude, Guadeloupe, 7 février 2014
« Les Marrons et le droit en Guyane française de 1836 à la « francisation » ». Colloque international « Les Marronnages », Université des Antilles et de la Guyane, AIHP-GEODE, CIRESC, CPMHE, APFOM ; Saint-Laurent du Maroni, 20 novembre 2013 (publication à paraître chez Ibis Rouge)
« Empire colonial et droit à la nationalité ». Colloque international « Droits de l’homme et colonies », Université Pierre Mendès-France (Grenoble II), CERDHAP, CERHIIP ; Grenoble, 17 octobre 2013
« La nationalité coloniale algérienne dans l’Empire français ». Colloque international « Histoire de l’Algérie coloniale. Longue durée et désenclavement », Université Paris-Ouest Nanterre, IDHE, CHS, IUF ; Nanterre, 18 avril 2013
« Citoyenneté et appartenances en Guyane française ». Colloque international : CSA 37h Annual Conference : Unpacking Caribbean Citizenship : Rights, Participation and Belonging, Panel : De l’esclavage à la présidence : Citoyenneté, Socialisation politique et identité ethnique aux Etats-Unis et dans la Caraïbe depuis le XIXe siècle, Le Gosier, Guadeloupe, 1er juin 2012
« L’indigène et la race dans le droit colonial. XIXe-XXe siècle ». Séminaire « Histoire transnationale des pensées raciales XVIIIe-XXe siècle ». animé par Beth Epstein et Carole Reynaud-Paligot, New-York University Paris, 26 septembre 2011
« La nationalité en situation coloniale, normes juridiques et pratiques administratives » avec Simon Imbert-Vier (CEMAf). Séminaire transversal « La situation coloniale revisitée » ; Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, Aix-en-Provence, 23 février 2011
« Race et nationalité en Algérie vichyste 1940-1942 ». Intervention à la séance consacrée à la race de l’Atelier transdisciplinaire fait colonial (Paris I), 23 novembre 2010
Abdellali Hajjat, « L’assimilation saisie par le droit de la nationalité en France », discutant. Séminaire « Politiques antidiscriminatoires » animé par le Professeur Gwénaële Calvès et Daniel Sabbagh, Sciences Po Paris/CERI, 23 juin 2010
« L’avis du Conseil d’Etat du 22 novembre 1955 ». Séminaire « Indigènes, sujets, citoyens. Les conditions coloniales » animé par Emmanuelle Saada, Isabelle Merle et Laure Blévis, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, 12 mai 2006

ORGANISATION DE MANIFESTATIONS SCIENTIFIQUES

Co-organisateur du colloque « Justices en Guyane ». Journées régionales d’histoire de la justice, Association française d’histoire de la justice, Université des Antilles et de la Guyane, CRPLC, Université catholique de Lille, C3RD ; Cayenne, 24-25 novembre 2014