Partenaires




Rechercher


Accueil > Manifestations scientifiques > Colloques/Séminaires

L’équipe 2 BEST (« Biodiversité, environnements,...

par Magali ABELLA - publié le , mis à jour le

L’équipe 2 BEST (« Biodiversité, environnements, sociétés, territoires ») a le plaisir de vous convier à son prochain séminaire :

Séminaire « Changements environnementaux et société »

Le protocole de Nagoya : enjeux et pratiques de recherche

Catherine Aubertin (UMR PALOC, IRD/MNHN)

Jeudi 9 novembre 2017, 10h30-12h30

Salle de réunion du LC2S, Faculté de droit et d’économie de la Martinique, Campus de Schoelcher

Résumé de l’intervention :

L’exposé retracera comment a été construit le protocole de Nagoya, résultat de la convergence de plusieurs mouvements dont : les progrès scientifiques des biotechnologies, leur mise en marché, l’extension de la brevetabilité aux composantes du vivant, la montée des revendications autochtones et la légitimation des connaissances traditionnelles.

Il insistera sur les implications du protocole en termes de partenariat et de respect d’une législation complexe en tension avec les deux premiers objectifs de la convention sur la diversité biologique et avec le monde de la recherche. Qu’il y avait-il dans la corbeille de naissance de l’APA (accès et partage des avantages) qui explique les lois qui encadrent désormais la recherche sur la biodiversité ?

Catherine Aubertin, économiste de l’environnement, directrice de recherche à l’Institut de recherche pour le développement (UMR PALOC IRD/MNHN), travaille au Brésil et en Guyane sur les traductions locales des conventions internationales et l’utilisation des outils économiques pour la conservation (marchés, mécanismes REDD, paiements pour services environnementaux, accès et partage des avantages). Elle est "correspondante Nagoya" de l’IRD et membre du comité de rédaction de la revue Natures, Sciences, Sociétés.

UMR PALOC, IRD/MNHN
57 rue Cuvier - CP 51
75231 Paris cedex 05
catherine.aubertin@ird.fr

Quelques références sur le sujet :

• Bourdy G., Aubertin Catherine, Jullian V., Deharo E. Quassia “biopiracy” case and the Nagoya Protocol : a researcher’s perspective. Journal of Ethnopharmacology, Volume 206, 12 July 2017, p. 290–297.https://doi.org/10.1016/j.jep.2017.05.030

• Aubertin Catherine, Burelli T., Prat F. (interv.) Pourquoi la recherche publique est-elle parfois accusée de "biopiraterie" ? [interview]. In : Biopiraterie, comment s’en sortir ? : dossier. Inf’OGM, 2017, 144, 9 p. https://www.infogm.org/6135-pourquoi-recherche-publique-accusee-biopiraterie

• Aubertin Catherine, Filoche Geoffroy. Le Protocole de Nagoya sur l’utilisation des ressources génétiques : un jeu à somme nulle entre Nord et Sud. Mouvements.Info, 2011, 10 p.

http://mouvements.info/le-protocole-de-nagoya-sur-lutilisation-des-ressources-genetiques-un-jeu-a-somme-nulle-entre-nord-et-sud/

• Aubertin Catherine, Pinton F., Boisvert V. (éd.), 2007. Les marchés de la biodiversité. Editions de l’IRD, 269 p.
http://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/ed-06-08/010041759.pdf