Partenaires




Rechercher


Accueil > Manifestations scientifiques > Colloques/Séminaires

L’équipe 2 BEST (« Biodiversité, environnements,...

par Magali ABELLA - publié le , mis à jour le

L’équipe 2 BEST (« Biodiversité, environnements, sociétés, territoires ») a le plaisir de vous convier à son prochain séminaire :

Séminaire « Changements environnementaux et société »

Du crowdsourcing à l’opendata : émergence et évolution de pratiques de gouvernance géoinformationnelle des risques en Haïti de 2010 à 2016

Flore Guiffault (GSPM/EHESS)

Jeudi 23 novembre 2017, 10h30-12h30

Salle de réunion du LC2S, Faculté de droit et d’économie de la Martinique, Campus de Schoelcher

Résumé de l’intervention :

L’intervention porte sur l’émergence, la transformation et l’institutionnalisation de pratiques instrumentales fabriquant et/ou utilisant de l’information géospatiale pour prévenir les risques et répondre aux catastrophes en Haïti. Notre analyse s’étend sur la période 2010-2016 pendant laquelle la mobilisation internationale face au tremblement de terre du 12 janvier 2010 a favorisé la création et la diffusion de nouvelles pratiques, fondées sur le crowdsourcing et l’information géospatiale, ouvrant ainsi le marché de la réponse humanitaire à de nouveaux acteurs. Ces pratiques ont nourri les politiques de gestion de risques mises en place suite à la catastrophe dans le cadre de projets de développement avant d’être institutionnalisées, notamment à travers l’open data développé par les organisations internationales et non-gouvernementales et l’État haïtien.

Cette réflexion s’inscrit dans un travail de thèse initié en janvier 2015 dans le cadre duquel ont été effectués deux séjours de recherche en Haïti de six et cinq mois en 2015 et 2017. Ces terrains ont permis de rassembler des documents produits par les acteurs concernés, d’entendre leurs témoignages pour la plupart enregistrés lors d’entretiens et de les accompagner dans leur vie quotidienne et professionnelle pour mieux comprendre leurs pratiques.

Après une première enquête sur les utilisations de la télédétection et des systèmes d’information géographique dans la gestion des risques en Haïti en 2013, dans le cadre d’un master de géopolitique à Paris 1, Flore Guiffault a obtenu une bourse doctorale cofinancée par le CNES (Centre national d’études spatiales) et le bureau d’étude Gefyra, pour une thèse de doctorat en sociologie intitulée : « Des pratiques instrumentales face aux risques : données satellitaires et formes de vie en Haïti », dirigée par Francis Chateauraynaud à l’École des hautes études en sciences sociales.